Une passion ancienne et profonde, née dès mon enfance, quand, insouciant et insolent, me cachant encore entre les jupes de ma mère, attiré par le dessin et les couleurs, j’ai commencé à fréquenter l’atelier d’un vieux peintre. De lui, l’enfant assoiffé de couleurs que j’étais a appris les premières notions artistiques. Après ma scolarité, ma passion pour l’art est devenue de plus en plus intense et viscérale. J’ai alors commencé à suivre des cours à l’Académie des Beaux-Arts et j’ai ainsi débuté ma véritable activité artistique, avec des expositions collectives et personnelles. J’ai commencé à exposer dans un grand nombre de villes italiennes : Latina, Rome, Milan, Pompéi, Sorrente. Ma passion a grandi avec moi et s’est transformée au fur et à mesure que je devenais un homme. Pendant ce temps, mon expérience s’est enrichie de jour en jour, et le consensus a commencé à se répandre comme une traînée de poudre, me laissant souvent incrédule et profondément heureux. Les succès italiens m’ont ensuite ouvert de nouvelles fenêtres sur le monde, me permettant de faire de nouvelles rencontres artistiques dans le domaine international.

La réflexion profonde que j’ai toujours consacrée à mes créations, associée à la spontanéité typique de mon expression artistique, m’a amené à épouser de manière de plus en plus lucide, audacieuse, parfois insolente, comme l’enfant qui est encore en moi, les idées et les principes qui m’ont toujours été chers et auxquels j’ai toujours cru.

C’est à partir de ce moment-là qu’ont commencé des collaborations profondément stimulantes avec des artistes sur la scène internationale. J’ai commencé à participer à des expositions et activités artistiques, visant à défendre des principes et des valeurs tels que la protection des droits de l’homme, ainsi que l’indépendance des valeurs artistiques et humaines.

J’ai épousé et je soutiens pleinement les principes d’associations telles que Aiapi – Association internationale des arts plastiques, dont je suis actuellement le directeur, et SpazioTempoArte, créée sous les auspices de l’UNESCO et visant à garantir le droit à la libre expression artistique, ainsi qu’à contribuer à la défense du patrimoine artistique national.

J’ai été trois fois membre du jury lors des sélections de la Biennale de Rome.

Ci-dessous, quelques expositions et activités de référence :

Lecce, Capri, (Musée archéologique Cerio), Sorrente (Cloître de S. François), Teano (Musée Maui), Rome (Salles Bramante/Galerie Il / Bracolo/Fonderia delle Arti,/Exposition de l’espace personnel de l’hôtel), Naples (Galerie Merliani/Église de San Severo al Pendino/Terminal Stazione Marittima/Castel dell’Ovo/Ex Orfanotrofio Filangieri), Bergame (Musée Cividini), Nice (Galerie Monteoliveto/Consulat italien), Roccamonfina (Musée Maui), Bruxelles (Espace Equilibrus), Crémone (Galerie provinciale), Latina (Omegagrafica/Exposition personnelle), Faenza (Palais des Expositions), Caserta (Casa Comunale/Reggia di Caserta) Roccamonfina (Inauguration du Musée Magma). Pompéi (Musée Gracco) Agropoli (Château médiéval) Rovereto (Fondation Campana dei caduti) Sienne (Institut d’art de Sienne, Fondation Paul Getty III). Nazzano (Musée du fleuve) Benevento (Musée d’art contemporain des Sannio-Arcos). Boscoreale (Institut Vesevus) Aversa (Galerie Kouros) « Rassegna Itinerari d’arte in Terra di lavoro », débuté en octobre 2014, pour une durée d’un an (Riardo, Maddaloni, Capua, San Leucio). Piano di Sorrento (Villa Fondi) Vigevano (Palais Merula), Catanzaro (Galerie Mod’à), Cosenza-Altomonte (Musée civique), Castellammare di Stabia (Musée diocésain). Rovereto (Fondation Campana dei Caduti), Matera (Premio Lupo), Sulmona (Galleria Maw), Prato (Galleria Civica).

Liens de référence :

https://www.facebook.com/alfredo.avagliano

https://www.facebook.com/groups/aiapitalia/

https://www.facebook.com/groups/spaziotempoarte/